Appel à projets du Fonds de soutien aux organisations féministes

Appel à projets du Fonds de soutien aux organisations féministes de l’AFD

Le Fonds de soutien aux organisations féministes a pour ambition de soutenir les organisations de la société civile (OSC) féministes des pays partenaires de la politique de développement de la France. En coopération avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’AFD, ce fonds s’inscrit dans le cadre de la diplomatie féministe française et de la Stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2022.

Dans ce cadre, il propose deux dispositifs de soutien aux OSC (Organisations de la société civile) féministes étrangères (non françaises).

I/ Appels à projets OSC féministes du Sud

Extraits de la note de cadrage :

1. Objectifs

L’ambition de l’AFD à travers le présent appel à projets est de financer des organisations féministes des Suds et leurs actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes (notées 2 selon le marqueur « genre » du CAD de l’OCDE). […]

En outre, afin de pouvoir répondre aux défis multiples que la COVID-19 va générer en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, il est proposé de cibler des thématiques qui permettront d’apporter une réponse adaptée aux besoins des femmes dans le cadre de la pandémie ou de ses effets en utilisant le levier des associations féministes.

L’objectif de l’appel à projets est de sélectionner la meilleure proposition d’OSC pour concevoir et mettre en place le dispositif de financement, de renforcement de capacités et de capitalisation des organisations féministes des Suds respectant les caractéristiques précisées ci-dessous.

2. Périmètres thématique et géographique 

o Périmètre thématique

Les thématiques qui seront prises en compte dans le cadre de cet appel à projets sont les suivantes:

o Droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR) : comprenant éducation complète à la sexualité, contraception, planning familial, avortement sécurisé, formation du personnel médical et paramédical, changement de comportement et lutte contre les stéréotypes, y compris concernant les masculinités, violences obstétricales, prise en compte des effets de la pandémie de la COVID19 dans les DSSR, etc.

o Violences basées sur le genre (VBG) : violences sexistes et sexuelles, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés et grossesses précoces, violences domestiques, y compris dans le contexte de la Covid-19 où l’on observe une augmentation de ces violences et du sentiment d’insécurité dans l’espace public en temps de confinement, etc.

o Renforcement du pouvoir économique des femmes : lutte contre la précarité économique, notamment des familles monoparentales et des femmes travaillant dans l’emploi informel, accès aux ressources foncières, soutien aux femmes dans le secteur agricole (accès aux revenus et aux instances décisionnelles – comités de gestion), soutien à l’entrepreneuriat féminin, appui au secteur formel et informel et non-rémunéré du care (petite enfance, adultes en situation de dépendance, personnes en situation de handicap, etc.), etc.

o Accès aux droits : développement de campagnes de plaidoyer sur l’égalité entre les femmes et les hommes, appui à la structuration et au développement des mouvements féministes, etc.

o Périmètre géographique

L’appel à projets s’adresse à tous les pays en développement, que ce soit en Afrique, au Proche et Moyen-Orient, en Asie ou en Amérique Latine, avec une concentration des financements sur les OSC du continent africain (y incluse l’Afrique du Nord) à hauteur de 65%.

Les 35% restants devront être dédiés aux OSC situées dans les pays d’Asie, du Proche-Orient, d’Amérique Latine, dans le but de permettre des échanges entre OSC du sud.

o Articulation avec les projets déjà existants sur cette thématique

L’AFD finance déjà un certain nombre de projets dans le domaine des DSSR et des VBG au Sahel et en Afrique de l’ouest et centrale (cf. liste en annexe). En outre, d’autres pays sont déjà engagés sur le sujet, sous différents formats, certains avec la mise en place de fonds ad hoc, notamment aux Pays- Bas (lancement du fonds « Leading from the South » et le Canada (lancement du « Equality Fund » en 2019).

L’offre des soumissionnaires devra donc tenir compte des projets existants afin d’éviter les doublons et/ou de créer des synergies si pertinent.

3. Durée d’exécution

La durée globale du projet sera de 3 à 4 ans, avec la possibilité de financer des OSC sur des durées plus courtes, en fonction des projets, au sein de ce cadrage global.

4. Montage opérationnel

o Fonds inter-médié par un consortium ou une ONG

L’appel à projets à vocation à sélectionner l’OSC ou le consortium d’OSC françaises et/ou internationales et/ou nationales issues des pays du Sud qui gèrera les financements (intégralité de l’enveloppe des 15 MEUR) à destination des OSC féministes des Suds.

Il est attendu des OSC soumissionnaires au présent appel à projets une proposition détaillant le mécanisme de sélection et de financement des porteurs de projet aux Suds.

L’appel à projet sera ouvert aux ONG françaises et internationales, qui y répondront en spécifiant les autres membres du consortium (pour celles qui souhaitent se grouper) et la répartition des rôles et responsabilités au sein du consortium.

o Missions du consortium ou de l’organisation

Le consortium/l’OSC aura les principales missions suivantes :

  • Identifier les ONG du Sud bénéficiaires : dans son offre, le consortium ou l’organisation pourra identifier des organisations du sud, avec lesquels il ou elle est déjà partenaire ou qu’il lui semblerait pertinent d’associer au dispositif. Il n’est néanmoins pas attendu des soumissionnaires qu’ils établissent une liste définitive des OSC à financer. Au contraire, l’objectif de cet appel à projets étant de capter des OSC locales peu ou pas identifiées dans les projets financés habituellement, une étude de faisabilité pourra être réalisée en début de projet afin d’établir une cartographie fine des besoins, des structures, des dispositifs de financement existants et de calibrer le fonds et les modalités d’attribution des financements. Le consortium ou l’organisation définira dans sa méthodologie les éléments de cadrage de cette étude de faisabilité ainsi que les critères généraux qui seront utilisés pour sélectionner les OSC locales, le périmètre géographique dans lequel il lui semblerait pertinent d’investir (répartition du financement) et les sous-secteurs thématiques sur lesquels il envisage de travailler plus particulièrement.
  • Financer les projets des ONG du Sud et assurer la bonne exécution des financements. Le consortium sera responsable vis-à-vis de l’AFD de la gestion comptable et financière du projet et produira les rapports techniques et financiers Il contrôlera la qualité des interventions, garantira la cohérence thématique et financière globale des projets
  • Renforcer les capacités des ONG du Sud identifiées dans les domaines qui leur permettront de gagner en visibilité, de structurer leurs actions, de s’enrichir des expériences et des savoirs, de gagner en légitimité et d’accéder aux financements.
  • Animer les travaux et activités de partage et de capitalisation du projet (partage de connaissances, organisation de séminaires régionaux etc.)L’ONG cheffe de file du consortium retenue / l’organisation sera l’interlocutrice de l’AFD et des ONGs du sud partenaires.

o Modalités transversales d’intervention

Dans leurs offres, les OSC devront également tenir compte des éléments suivants :

Logique d’intervention et méthodologie : le projet vise un véritable changement social, les notes de projets devront donc présenter clairement la logique d’intervention et la méthodologie choisie par le consortium.

Dispositif de suivi-évaluation renforcé : le consortium devra proposer un dispositif adapté et intégrant la dimension stratégique du genre et de transformation sociale. Le dispositif de suivi-évaluation devra rester simple et permettra notamment :

  • un suivi rapproché et fréquent des activités et de la situation ;
  • de réajuster le projet si besoin ;
  • de comprendre les changements chez les acteurs cibles
  • d’évaluer le renforcement des capacités des OSC féministes ;
  • une démarche de capitalisation des acquis, voire échecs et autres enseignements du projet ;
  • des indicateurs quantitatifs désagrégés par sexe et par tranche d’âge;
  • des indicateurs qualitatifs permettant de mesurer la réduction des inégalités de genre ;
  • une évaluation finale.

Coordination et complémentarité : La coordination avec les bailleurs et autres opérateurs non étatiques actifs présents sur ces thématiques aux niveaux national et local devra être étroite, de manière à assurer des complémentarités d’actions et d’approches, et capitaliser sur les leçons apprises respectives, et d’optimiser l’appui.

Pilotage et gouvernance : Les notes de projet devront présenter de façon détaillée le pilotage de l’opération et son mode de gouvernance, que ce soit au niveau du consortium ou de l’ONG attributaire des fonds AFD, entre le consortium/ONG et les OSC bénéficiaires, et au niveau local, dans les pays d’intervention. Les propositions de projet démontreront l’articulation et la complémentarité des actions portées par le consortium ainsi que les mécanismes détaillés de pilotage et de suivi mis en place au sein du consortium pour assurer cette cohérence d’ensemble.

Renforcement de capacités des partenaires au sein du consortium : comme indiqué plus haut, dans la section «missions du consortium», la mise en œuvre du projet comprendra un volet de renforcement de capacité du sein du consortium. Dans cette optique, les notes de projet devront démontrer la dynamique de renforcement réciproque entre l’OSC internationale, la/les OSC locale(s) et l’acteur de recherche.

Pérennisation : Le renforcement de capacités et les méthodologies utilisées devront permettre de contribuer à la pérennisation des OSC visées.

Communication : le consortium devra assurer des remontées d’informations écrites, de photos et de vidéos pouvant être exploitées par l’AFD dans sa communication publique et/ou interne sur les réalisations du projet, au minimum sur les phases de lancement, intermédiaire, et de finalisation du projet. Les modalités spécifiques de la communication publique autour du projet feront l’objet de précisions spécifiques au fur et à mesure de la mise en œuvre du projet, en fonction de la sensibilité du contexte, de manière à communiquer sans mettre en risque les bénéficiaires finaux ou les opérateurs. De plus, des propositions de valorisation des résultats du projet dans les pays d’intervention mais également auprès des acteurs français de coopération internationale seront encouragés.

o Budget et affectation des financements

[…] Le dispositif de financement des OSC des Suds devra allouer des montants allant de 5 000€ à 150 000€, permettant à tout type d’association féministe des Suds remplissant les diligences lutte anti- blanchiment et financement du terrorisme (LAB-FT) de pouvoir en bénéficier. Un équilibre entre financements de très faible montant d’une part, et de moyen montant d’autre part, sera recherché afin de pouvoir soutenir des petites structures en dehors du périmètre des financements classiques, sans toutefois démultiplier ce type d’appui afin de garantir la faisabilité du projet dans son exécution.

o Critères de sélection du consortium

En sus de la qualité de l’offre technique et financière, les critères de sélection de l’OSC ou du consortium d’OSC comprendront les éléments suivants :

II/ Dispositif FSPI/PISCCA du MEAE

Le Fonds de soutien aux organisations féministes permettra également de soutenir directement les OSC féministes locales des pays partenaires, et notamment les petites structures.

1. Objectifs

Les FSPI (Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants) inclus dans le fonds auront pour but de soutenir des OSC locales sur des projets dédiés au genre et à l’égalité de genre, en attribuant des enveloppes de 1 million d’euros maximum.

Plus spécifiquement, les FSPI/PISCCA sont financés par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, à l’initiative des ambassades et viennent en appui aux OSC locales. Ils pourront financer leurs projets dédiés au genre, pour des petits et moyens montants (compris entre 10 000 et 300 000 euros chacun). Chacune des OSC bénéficiaires du FSPI/PISCCA doit être en mesure de financer 10 % du montant total de celui-ci.

2. Durée d’exécution

Les projets de type FSPI et FSPI/PISSCA sont d’une durée maximale de 2 ans.

3. Critères de sélection

Les projets FSPI et FSPI/PISCCA valorisés dans le cadre du FSOF devront répondre aux critères suivants : 

  • mettre en œuvre des projets CAD 2 selon les marqueurs genre de l’OCDE ;
  • être portés par des OSC locales des pays partenaires ;
  • traiter d’au moins une des thématiques mentionnées ci-dessus ;
  • se conformer aux procédures et au calendrier du FSPI et FSPI/PISCCA.

4. Modalités de candidature : 

  • Les FSPI/PISCCA sont préparés localement, par les ambassades/services de coopération, en lien avec les OSC locales ;
  • Les ambassades de France/services de coopération formalisent les dossiers et les transmettent au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères  ;
  • Des FSPI multi-pays peuvent être proposés par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en impliquant des OSC des pays partenaires ;
  • Un comité se réunit au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et sélectionne une fois par an, au premier semestre, les projets qui seront financés et mis en œuvre au cours de l’année.

5. Calendrier : 

En 2020-2021 et 2021-2022 : 

  • les ambassades, en lien avec les OSC, finalisent et transmettent les dossiers FSPI et FSPI/PISSCA avant le 30 novembre délai de rigueur ;
  • le comité de sélection du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères annonce au premier semestre de l’année les projets retenus pour être financés ;
  • la mise en œuvre des FSPI et FSPI/PISSCA dure deux années maximum.

Pour toutes informations complémentaires : https://www.afd.fr/fr/fonds-de-soutien-aux-organisations-feministes

Concours de design “Designed by Vietnam” 2020

Le concours de design “Designed by Vietnam 2020”, qui se tiendra dans le cadre de la “Semaine du Design du Vietnam 2020” a été officiellement ouvert vendredi 7 juillet 2020. Sur le thème de la “Régénération”, les candidats devront créer un produit dans un de ces 5 domaines : Nourriture et Boissons, Habitat, Mode, Souvenir et Art public.

Suite à la pandémie de Covid-19 et aux changements climatiques, il est important aujourd’hui de “régénérer” nos produits et donc de créer de nouveaux objets, emballages qui se recyclent afin de promouvoir un développement durable respectueux de l’environnement. Le concept de régénération est donc bien connu des designers.

Les candidats vont donc devoir repenser les matériaux, tant d’un point de vue économique que d’un point de vue environnemental, pour créer de nouveaux produits quotidiens bons pour la nature.

Conditions de participation :

  • Être un designer vivant et travaillant au Vietnam, quelque soit sa nationalité;
  • Créer un produit sur le thème de la régénération dans un des 5 domaines suivants : nourriture et boissons, habitat, mode, souvenir, et art public;
  • Le produit créé doit montrer les caractéristiques et les valeurs culturelles du Vietnam;
  • Utiliser des matériaux locaux et traditionnels (vous pouvez vous inspirer de l’artisanat traditionnel – techniques, matériaux et esthétique);
  • Chaque participant peut proposer jusqu’à 5 échantillons (cela peut être un croquis, un dessin, une photographie);
  • L’oeuvre est un travail original du candidat;
  • Le produit créé n’a jamais été présenté à un autre concours.

Documents à fournir :

  • Un dessin fait à la main ou par ordinateur de taille A3 (297 mm x 420 mm) et son fichier digitalisé au format PDF;
  • Une description détaillée des matériaux utilisés;
  • Une explication de l’idée (600 mots maximum);
  • les informations relatives à l’auteur (Nom, date de naissance, adresse, etc).

Calendrier du concours :

  • Du 17 juillet au 28 août 2020 : inscriptions et soumissions des designs.
  • Début septembre 2020 : 1er tour, les juges sélectionneront 20 travaux pour la finale et travailleront avec les candidats sélectionnés pour transformer leurs designs en prototypes.
  • Du 7 septembre au 7 octobre 2020 : les 20 oeuvres sélectionnées seront exposées en ligne sur le site Internet des organisateurs (vietnamdesignweek.com).
  • Du 5 au 11 octobre 2020 : finale du concours, exposition et évaluation finale des travaux pendant la semaine du Design du Vietnam 2020.

Prix

  • Un 1er prix : 50 000 000 VND,
  • un 2ème prix : 30 000 000 VND,
  • un 3ème prix : 20 000 000 VND,
  • cinq prix de consolation (un pour chaque domaine) : 10 000 000 VND
  • un prix du public : 10 000 000 VND.

À noter : les designs lauréats devront pouvoir être co-fabriqués en un produit de la vie quotidienne sous copyright de l’auteur et d’un droit franchisé de 2 ans au comité d’organisation du concours “Designed by Vietnam”.

Pour plus d’informations et pour s’inscrire : https://vietnamdesignweek.com/the-le-cuoc-thi/

Journée du Prof de Français 2020

Appel à projets pour la JIPF 2020

Cette année la Journée Internationale des professeurs de français (JIPF) aura lieu le 26 novembre 2020. Cet appel à projets est destiné à organiser et à proposer des activités pour cet évènement.

Le Jour du prof de français rassemble les enseignants de français, de français langue étrangère ainsi que les professeurs d’autres matières qui enseignent en français dans les formations bilingues, partout dans le monde.

Il a pour objectif de mettre en valeur le métier d’enseignant de français par des activités et des évènements pour créer des liens et de la solidarité. Les enseignants pourront échanger, se réunir pour des moments conviviaux, partager leurs expériences et leurs pratiques pédagogiques.

Thème 2020

Le thème s’articule autour de 6 questions en lien avec l’actualité sanitaire :

Quelles sont les nouvelles formes d’enseignement du français ? Quels nouveaux outils apparaissent ? Quelles nouvelles relations se nouent avec les étudiants et entre professeurs ? Comment se réinventer pédagogiquement en dehors d’une salle de classe ? Comment s’adapter aux différentes possibilités de l’environnement numérique ? Quelles pratiques professionnelles demeureront ?

https://www.lejourduprof.com

Proposer une activité

Les activités à proposer doivent valoriser le métier d’enseignant de français et fédérer les enseignants de français et professeurs qui enseignent en français (enseignement bilingue).

Le public visé est tout d’abord les enseignants de français et professeurs qui enseignent en français. Il faut donc s’ajuster à ce que souhaitent les enseignants pour leur journée.

Selon le pays et les souhaits des enseignants, le « Jour du prof de français » pourra être organisé par exemple autour de :

Appel à projets

Vous êtes :

  • Une association d’enseignants de français
  • Une autorité éducative locale ou nationale
  • Une ambassade ou représentation francophone
  • Un Institut français
  • Une Alliance française
  • Un établissement d’enseignement francophone
  • Un établissement national où l’on enseignele français ou en français
  • Un média francophone ou média national ou local

Alors vous devrez :

  1. Créer un comité national d’organisation,
  2. Déposer votre programme avant le 15 septembre 2020,
  3. Recevoir votre confirmation,
  4. Financer l’opération,
  5. Communiquer autour du Jour du prof de français.

Date limite pour proposer son projet : le 15 septembre 2020.

Pour plus d’informations : https://www.lejourduprof.com

Concours Court-Métrage

Concours de Court- Métrage Numérique en Format Vertical 2020

L’IFI (Institut Francophone International) avec l’association Prenez du relief et le Festival de film 3D d’Angoulême lance leur concours de court-métrage numérique en format vertical 2020.

Le court-métrage filmé par un smartphone, en format vertical 9:16, sera sur le thème de l’environnement et ne pourra dépasser 8 minutes.

Tous les genres sont acceptés, des sous-titres en anglais devront être intégrés.

Attention, l’inscription à ce concours est payant : 2 000 000 VND / film. Une remise est toutefois faite pour toute oeuvre remise AVANT LE 26 JUILLET 2020 : 1 000 000 VND / film.

PUBLIC CIBLE

Tous citoyens vietnamiens et ressortissants étrangers ayant un visa vietnamien valable jusqu’ au 31 décembre 2020.

CONDITIONS D’INSCRIPTION

  •  Le court-métrage doit être filmé par un smartphone; en format vertical 9:16; la durée du film ne doit pas excéder 8 minutes (génériques inclus).
  • Le court-métrage est tourné en MP4 (en format H264), dimensions minimales HD 720P (720 pixels x 1280 pixels), débit d’image : 25fps, débit de transmission : bitrate : 1.5Mbps.
  • Tous les genres sont acceptés et les sous-titres en anglais sont obligatoires.
  • L’auteur est responsable du droit d’auteur d’images et de sons de son oeuvre (au cas d’utilisation d’image et de son de tiers, le document prouvant l’accord du propriétaire est indispensable). Si c’est le produit d’un groupe, il faut fournir le document de consentement des membres du groupe.
  • Vous pouvez vous inscrire en tant qu’individu seul ou en tant que groupe. Chaque candidat ne peut faire partie que d’un seul groupe. Mais chaque individu/groupe peut inscrire au maximum 3 films à la compétition.
  • Le Comité d’organisation a le droit d’utiliser le film proposé à la compétition, ainsi que les images et les informations du candidat pour promouvoir le concours.
  • Le Comité d’organisation a le droit de supprimer sans permission de l’auteur les courts-métrages transgressant la loi et les règlements du concours.
  • Le lauréat s’engage à participer au Festival 3D Angoulême 2020 et à prendre en charge les frais  de visa pour son séjour en France.

CRITÈRES D’ÉVALUATION

Les courts-métrages sont évalués en fonction des critères suivants:

  • scénario,
  • metteur en scène,
  • interprétation,
  • musique,
  • images.

CALENDRIER

  • 13 Août 2020 : Date limite de dépôt des films.
  • 24 Août 2020 : Annonce des 10 films sélectionnés pour la finale.
  • 24 Août – 30 Août 2020 : Vote du public pour le prix du film préféré sur fanpage IFI www.facebook.com/IFI-VNU/.
  • 04 Septembre 2020 : Remise des prix.

PRIX

  • Premier Prix : Un voyage en France pour participer au Festival de film 3D à Angoulême. (du 29 septembre à 3 octobre 2020).
  • Deuxième Prix :  5.000.000 VNĐ et un Cadeau d’une valeur de  3.000.000 VNĐ.
  • Troisième Prix : 2.000.000 VNĐ et un Cadeau d’une valeur de 1.000.000 VNĐ.
  • Prix du public pour leur film préféré : 3.000.000 VNĐ et un Cadeau d’une valeur de 2.000.000 VNĐ.

MODALITÉ D’ENVOI DU/DES COURT(S)-MÉTRAGE(S)

  • Le candidat envoie son œuvre  (link download) accompagné du formulaire d’inscription au concours avant le 13 août 2020 à minuit. 
  • Frais d’ inscription:  2.000.000 VNĐ/ un film. Avant le 26 juillet 2020, réduction des frais d’inscription 1.000.000 VNĐ/ un film

POUR PLUS D’INFORMATIONS ET POUR S’INSCRIRE :

Concours Inalco de la nouvelle plurilingue

Concours Inalco de la nouvelle plurilingue

Le 1er concours de la nouvelle plurilingue est organisé par l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) avec le soutien de l’AUF, de l’association DULALA et Outranspo (Ouvroir de translation potencial).

Vous devez vous inscrire en ligne avant le 28 juin pour pouvoir participer à l’atelier d’écriture organisé en visioconférence début juillet par Outranspo puis envoyer votre nouvelle avant le 1er septembre 2020, minuit​.

Thème et contrainte d’écriture

Le thème est “Langues en dialogue”. Le texte (récit bref de 1 800 à 3 600 mots) devra être écrit en français mais faire intervenir, même ponctuellement, une autre langue ou une autre variété du français. Les langues fabriquées et inventées sont admises.

Les nouvelles doivent être écrites principalement en français et lisibles pour un lecteur francophone, qui ne maîtrisera très probablement pas la ou les autres langues employées.

Qui peut participer ?

Ce concours international est ouvert à l’ensemble des étudiant.e.s francophones inscrit.e.s dans un établissement universitaire pour l’année académique 2019-2020 en France, en francophonie et au-delà.

Calendrier d’inscription et d’envoi de la nouvelle

La participation au concours se fait en deux temps : inscription puis envoi de la nouvelle.

Inscription : pour participer, les candidat.e.s devront auparavant s’inscrire via ce formulaire en ligne avant le 28 juin 2020.

Envoi de la nouvelle : dans un deuxième temps, les inscrit.e.s recevront les informations nécessaires pour envoyer leur nouvelle avant le 1er septembre.

Prix

Trois prix seront décernés :
● le 1er prix, d’un montant de : 500 €
● le 2e prix, d’un montant de : 200 €
● le 3e prix, d’un montant de : 100 €

Les six premières nouvelles primées seront publiées en 500 exemplaires et diffusées en francophonie.
Les auteur.e.s des 20 premières nouvelles primées seront invité.e.s à participer à un atelier d’écriture organisé en visioconférence et animé par le(s) écrivain(s) qui parraine(nt) le concours.

Pour plus d’informations : http://www.inalco.fr/actualite/concours-inalco-nouvelle-plurilingue?fbclid=IwAR2scLEa815-JUZ_0oEdsoApHBmSYwzk2ZGsKWaeS45xBs6qmOiOTOOtsUg

Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2021

Les scientifiques du monde entier sont invité(e)s à proposer des candidatures pour le Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2021. Les prix souligneront les réalisations scientifiques de cinq chercheuses exceptionnelles dans le domaine des sciences de la matière, des mathématiques et de l’informatique, chacune travaillant dans l’une des régions suivantes : Afrique et États arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Caraïbes, et Amérique du Nord

Les prix seront remis en mars 2021 à Paris aux cinq femmes sélectionnées par un jury international pour leur contribution exceptionnelle au progrès scientifique. Chacune des lauréates recevra 100 000 euros.

Pour être considéré comme éligible, la candidate doit :

  • être reconnue pour son excellence scientifique au sein de la communauté scientifique internationale
  • participer activement à la recherche scientifique
  • s’impliquer dans l’un des domaines des sciences de la matière, des mathématiques et de l’informatique

La candidate doit être nommée par un ou une scientifique éminent(e), tel que des responsables d’institutions scientifiques, des membres d’académies de sciences nationales ou d’autres institutions scientifiques nationales, des chaires de recherche, des professeurs, etc. Chaque nominateur peut présenter plus d’une candidate.

Pour présenter une candidature, veuillez suivre la procédure d’inscription sur la Plateforme Pour les Femmes et la Science. Veuillez noter que les dossiers de candidature doivent être soumis avant minuit le 31 mai 2020 (France GMT/UTC + 2h). Seules les candidatures complètes, en anglais, reçues via la plateforme avant cette date limite seront prises en considération.

Depuis sa création en 1998, le programme L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science a récompensé 112 femmes éminentes au sommet de leur carrière scientifique et soutenu plus de 3 300 jeunes femmes scientifiques dans plus de 110 pays par le biais du Programme Jeunes Talents Internationaux et des Programmes Jeunes Talents nationaux et régionaux.

Article extrait du site auf.org

Prix des jeunes écritures RFI-AUF-Short Édition 2020

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Radio France Internationale (RFI) et Short Édition vous invitent à participer au Prix des jeunes écritures 2020.
Du 20 avril au 17 mai, vous pourrez écrire et proposer votre texte. Puis du 15 au 29 juin, vous pourrez lire et voter pour vos textes préférés.

PRIX:

Cette année, le Lauréat du Prix du Jury pourra profiter d’un séjour à l’international d’expériences culturelles et littéraires. Le Lauréat du Prix du Public recevra quant à lui une box culturelle et littéraire.

CONDITIONS DE PARTICIPATION :

 Toute personne âgée de 18 à 29 ans, étudiant dans une université ou Grande école membre de l’AUF* ou à l’ESFAM, peut soumettre un récit de fiction de 8000 caractères maximum (espaces compris). Celui-ci devra obligatoirement débuter par : 

« Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux. »

 Il s’agit de la première phrase du roman les Mille maisons du rêve et de la terreur (Éditions P.O.L)  d’Atiq Rahimi, Prix Goncourt et président du Jury de cette édition 2020.

LES DATES-CLÉS À MÉMORISER:

  • Du 20 avril au 15 mai : Soumission de votre texte de 8 000 caractères maximum (espaces compris) commençant par “Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux.” Attention, les poèmes ne sont pas autorisés.
  • Du 15 au 29 juin: Sélection de 30 textes, soit 15 oeuvres sont choisies par les membres du jury et 15 oeuvres sont sélectionnées par les votes des internautes.
  • Date à définir : Remise des prix, 1 oeuvre sélectionnée par le jury et 1 oeuvre choisie par les internautes.

Vous voulez participer ? C’est ici : https://short-edition.com/fr/prix/jeunes-ecritures-2020 .

Vous voulez découvrir ou relire les textes gagnants de l’année dernière ? C’est ici : https://www.auf.org/wp-content/uploads/2020/04/Livre_Prix-AUF-RFI_HD.pdf

Appel international à projets AUF COVID-19

Dans le cadre de son plan d’actions spécial COVID-19, l’AUF lance un appel à projets international pour soutenir des initiatives d’étudiant.e.s, d’élèves-ingénieurs et de jeunes chercheur.e.s liées à la pandémie. Toute initiative ayant un impact technologique, économique et/ou social évaluable à très court terme est éligible. Un fonds exceptionnel de 500 000 euros est consacré à cet appel. Des projets de moins de 10 000 euros jusqu’à 50 000 euros pourront être financés. L’appel est ouvert jusqu’au 3 mai 2020.

En riposte à la pandémie de COVID-19 à laquelle le monde entier fait face, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), fidèle à ses valeurs de solidarité et de partage, a mis en place un vaste plan d’actions à destination de ses établissements membres et de ses partenaires. Parmi les actions programmées (Axe IV – Action 10),  l’AUF lance un appel à projets international exceptionnel avec un processus accéléré et simplifié de soumission, d’évaluation et de sélection.

Cet appel est destiné à soutenir les nombreuses initiatives liées à la pandémie qui éclosent dans un espace universitaire très réactif, ingénieux et responsable qui s’appuie sur des réseaux collaboratifs d’étudiant.e.s, d’enseignant.e.s, de chercheur.e.s particulièrement créatifs et innovants.

L’objectif est de valoriser l’apport des universités membres de l’AUF au développement de solutions à impact technologique et/ou social immédiat pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face aux difficultés provoquées par la pandémie COVID-19.

Toute initiative ayant un impact technologique, économique et/ou social évaluable à très court terme est éligible. Il peut s’agir d’un dispositif d’aide ou d’accompagnement, comme d’un produit manufacturé.

Par exemple (liste non exhaustive) :

  • production de matériels indispensables aux soins, à la protection ou à la prévention des risques sanitaires (masques, gants, désinfectants, respirateurs, écouvillons…),
  • actions de santé publique,
  • développement d’applications,
  • développement d’outils d’aide à la décision,
  • communication et sensibilisation sur à la prévention des risques sanitaires,
  • aide aux personnes vulnérables ou isolées,
  • prévention des impacts psychologique ou socio-économique de la crise sanitaire,
  • lutte contre les violences faites aux femmes et enfants en période de confinement.

Face à l’urgence et aux immenses besoins, l’AUF consacre à cet appel un fonds exceptionnel de 500 000 euros.

Budgétairement, les projets à soumettre sont divisés en 2 catégories :

  • Projets catégorie A (projet ayant un impact technologique, économique et/ou social à effet immédiat) :
    • A1- projets proposés à moins de 10.000 euros
    • A2- projets proposés compris entre 10.000 euros et 20.000 euros
  • Projets catégorie B (projet exceptionnel à fort impact ou particulièrement innovant, avec une dimension inter-régionale ou internationale) :
    • B- projets proposés jusqu’à 50 000 euros

La date de limite de candidature est fixée au dimanche 3 mai 2020.

Pour accéder à l’intégralité de l’appel à projet (pdf)  :

Pour télécharger le formulaire de candidature : cliquez ici

Pour déposer votre projet : https://formulaires.auf.org (inscription gratuite préalable)

Toute demande de précision peut être envoyée à l’adresse suivante jusqu’au mardi 28 avril à 12h00 (heure de Paris) : appel-covid19@auf.org

Article extrait de : https://www.auf.org/nouvelles/actualites/appel-a-projets-international-auf-covid-19/?fbclid=IwAR3GnJoqb_amyaXVnV7QrItv2TGcvxLq_S_PKyNtyqgErHXiRzVKHBON_0M

Prix francophone de l’innovation dans les médias 2020

Mis en place par l’OIF, Radio France internationale (RFI) et Reporters sans frontières, le « Prix francophone de l’innovation dans les médias » encourage l’innovation dans un secteur en plein changement, en soutenant les initiatives de tous les types de médias (presse, radio, télévision, nouveaux médias), qui participent au développement de nouvelles manières d’informer qui contribuent à renforcer la liberté de la presse, le droit et l’accès à l’information des populations ainsi que le rayonnement de la langue française.

Le « Prix francophone de l’innovation dans les médias » vise à soutenir et encourager trois types d’innovation :

  • L’innovation éditoriale,
  • L’innovation dans les usages,
  • L’innovation dans les modèles économiques des médias et leurs modes d’organisation.

Les récompenses aux trois lauréats seront réparties selon les modalités suivantes :

  • Premier prix : 10 000 euros ;
  • Deuxième prix : 6 500 euros ;
  • Troisième prix : 3 500 euros.

Les récompenses doivent exclusivement servir aux dépenses de développement du média. 

Les candidatures doivent être transmises par courriel à l’adresse suivante : Prix.Innovation.Medias@francophonie.org.

Elles doivent être présentées avant le 31 mars 2020, 23:59:59 heure de Paris.

Pour télécharger le formulaire d’inscription et le dossier de candidatures, rendez-vous sur : https://www.francophonie.org/prix-francophone-de-linnovation-dans-les-medias-2020-1142 .

Prix ED numérique 2020

Dans le cadre des 5èmes rencontres de l’Initiative pour le Développement du Numérique dans l’Espace Universitaire Francophone (IDNEUF5) Ubisoft, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’Université Concordia, et sa filiale KnowledgeOne lancent le concours interuniversitaire des meilleures avancées dans l’apprentissage numérique : le Prix EDNumérique. Ce concours est destiné à mettre de l’avant des projets qui se démarquent dans leur stratégie pédagogique auprès des apprenant.e.s.es. Des bourses de 5000 $ seront remises aux lauréats de chaque catégorie lors d’IDNEUF5 dont le gouvernement du Québec sera l’hôte en juin 2020.

Critères de présélection

Tous les établissements universitaires, les universités, les centres de recherches scientifiques, grandes écoles et réseaux universitaires oeuvrant également et non exclusivement en français sont les bienvenues pour postuler à ce concours international. Pour faire partie de la présélection, il suffit de mettre en vedette une expérience utilisateur innovante en son genre dans le milieu de l’apprentissage à travers la technologie.

Les cours, microprogrammes, formation, incluant et sans se limiter aux projets MOOC ou CLOM, aux composantes de cours, comme les applications, les éléments et les extraits de cours seront considérés.

Trois catégories

La pierre angulaire de l’apprentissage numérique est composée de plusieurs facettes. Les Prix EDN (EDNumérique) se concrétiseront en 3 distinctions spécifiques reliées aux apprentissages effectués via des technologies. Pour chacune des catégories présentées ci-dessous, il faudra se distinguer en démontrant l’application d’un ou de plusieurs critères pédagogiques. Les détails sur le processus d’évaluation se trouve à la section s’y afférent. Mais il est important de noter que même si chaque projet sera évalué sur plusieurs critères correspondant à sa distinction, seul le critère ayant accumulé le plus de points sera retenu pour déterminer le score du projet.

Distinction EDN 1 : Meilleure application du ludique au service des apprenant.e.s

L’application d’éléments de jeux vidéo au monde de l’apprentissage numérique dans le but d’enrichir l’expérience et la rétention des apprenant.e.s. Cela pourrait inclure, sans s’y limiter, à se démarquer à travers l’utilisation calculée d’avatars, d’une trame narrative, de badges, de systèmes de classement ou d’autres procédés qui encouragent l’assimilation des connaissances par l’application, la pratique, la collaboration ou la compétition positive.

Distinction EDN 2 : Meilleure innovation dans l’utilisation de la technologie ou de la pédagogie au service des apprenant.e.s

Introduction d’une nouvelle technologie ou d’une méthode de conception technologique nouvelle qui améliore les retombées de l’expérience des apprenant.e.s.

Cela pourrait inclure, sans s’y limiter, à se démarquer à travers l’utilisation calculée d’une nouvelle technologie au service de la pédagogie, d’une interface utilisateur audacieuse, d’une oeuvre graphique unique, d’une interdisciplinarité entre plusieurs concepts ou de l’intégration de méthodes d’évaluation, d’interaction, ou de pratique qui suscitent des aptitudes autres que la simple mémorisation.

Distinction EDN 3 : Prix spécial du Jury

Le prix spécial du jury souligne la singularité d’une démarche pédagogique innovante dont le travail a été jugé remarquable. Il récompense une expérience d’apprentissage méritant d’être distingué, mais n’entrant possiblement pas dans aucune des autres catégories de prix.

Cela pourrait inclure sans s’y limiter, à se démarquer à travers plusieurs des catégories du concours ou à travers aucune des catégories du concours puisque l’innovation touchée ne figure pas à l’horaire. Tous les projets soumis seront automatiquement considérés pour cette dernière catégorie, mais il est libre au.x postulant.e.s de soumettre leur projet seulement pour le Prix spécial du Jury.

Calendrier

  • 2 mars 2020 – 20 avril 2020 : Appel à la candidature et vérification de l’admissibilité
  • 20 avril 2020 au 17 mai 2020 : Analyse des juges
  • 18 mai 2020 : Invitation des finalistes
  • 17 juin 2020 : Événement et remise de prix à Québec

Pour en savoir plus sur le Prix EDNumérique : prixednumérique.com

Tiré de l’article de l’AUF : https://www.auf.org/nouvelles/appels-a-candidatures/prix-ednumerique-concours-interuniversitaire-meilleures-applications-dapprentissage-numerique/?fbclid=IwAR3nMqLi8qXjrDOTQGl7CdjOyHNPPnkpbq4CuRN7aAar1dQ6ITWSd_teur4